En Vrac & sans Trac

textes & photos : ©RichardB

Liberté, égalité, fraternité

Liberté, égalité, fraternité, noble devise ; mais à y regarder de plus près, l’un de ses termes me paraît posséder plus de force, de réalisme et d’humanisme que les deux autres.

Liberté
Libre ! de quoi ? de qui ? Pensez-vous une seconde être libre, vraiment libre ? Libre de votre environnement, de votre condition, de votre éducation, de vos croyances ? Que pensent de cette liberté votre patron, l’œil rivé sur la pendule, le policier soulevant votre essuie-glaces, le percepteur qui totalise vos euros si librement gagnés, le chef de parti politique ou le président d’association réclamant votre adhésion annuelle, chiffrée faute d’être morale. Et le prof de votre gamin, tyrannisé ? – notez l’importance de la virgule, à ôter suivant le cas. Et votre propriétaire souvent en avance, votre locataire toujours en retard ; et le curé culpabilisant les absences du dimanche, et les médias téléleurrant chaque 20h et les « Ricaintrusifs », Google, MS, Facebook & cie aux libres accès à toutes libertés… virtuelles ? Et l’apesanteur ? Et Dieu ? Et votre conjoint ? Que pensent donc tous ces tyrans potentiels de votre pseudo liberté ? Essayez donc de leur échapper. Libres, oui, sous condition !

Égalité
Ah ! l’égalité ! quel mot magique. Elle est pourtant le mensonge le plus couru des politiques et démagogues, leur promesse la moins tenue ? Et pour cause : égalité pour tous, justice équitable pour tous, quelle utopie ! Toute l’histoire de l’humanité, de toute existence même, repose sur la non-égalité,  sur l’affrontement entre le fort et le faible, sur la volonté du plus et du mieux. C’est même l’égalité manquante par essence à toute création qui est  le moteur et la raison de toute vie ; un monde d’égalité absolue ne survivrait pas à son uniformité et à la suffisance qui en découlerait. La notion de progrès elle-même est paradoxalement synonyme d’inégalité, de par le temps, les lieux et son mode de distribution.
Et nous, dans notre quotidien, égaux ? Allons ! quid de la naissance ? qui riche, qui pauvre, qui gaspille, qui mendie. Et la beauté, la laideur ? combien pèse pour chacun de nous ce corps compagnon de vie et de mort ? cela vous est égal ? grand, petit, gros, maigre, visage ingrat, face d’ange ?  Nobel ou « mal comprenant », instruit à Neuilly ou détruit en banlieue ? Égalité devant la maladie  ? rien de plus inégalement partagé par la nature ou les dieux, chacun a une histoire familiale pour en apporter la preuve. Quant à l’égalité démocratique ? oui, je vote… pour celui, ou celle, désigné par des plus égaux que moi. L’égalité des peuples, l’égalité des races, l’égalité des sexes, l’égalité dans la culture… un rêve. Non pas que cela me soit indifférent mais il ne faut pas être naïf, toute égalité est relative. Donc inégale.

Fraternité
En fait, la liberté est un leurre, l’égalité une utopie. Seule la fraternité est vérité, elle qui enfante les valeurs fondamentales de l’humanité, l’amour et le respect.  La fraternité n’est pas le rempart absolu contre les libertés bafouées et l’inégalité instituée mais elle en adoucit la rudesse, elle renforce espoir et espérances, elle amalgame les injustices dans le pardon et les privations dans le partage.

Je veux être libre ? cela ne dépend pas uniquement de moi. Je veux être doté des mêmes atouts que n’importe quel autre être humain ? encore une fois il me faut demander, espérer l’égalité. Mais, sans contrainte, sans attente ni paiement, je peux donner de l’amour, de l’amitié, du respect, je peux faire acte de fraternité à tout moment. Et cela m’appartient totalement. La fraternité est le signe de l’homme dans un univers enchaîné et inégalitaire. Une fraternité libre et égale pour tous.

RichardB

2011 - Posted by | Oh ! moi, ce que j'en dis....

4 commentaires »

  1. Pour que cette notion de fraternité soit réelle, il faut pour cela instruire, éduquer et « cultiver » l’humain. Sans cela, la peur de l’autre entraine le rejet, l’exclusion et plus grave, la haine.
    Ne pas oublier « Laïcité »
    La laïcité,c’est le respect de l’autre, de ses pensées, de ses croyances. C’est la libre conscience.C’est éviter le communautarisme afin de vivre cote à cote en toute fraternité.
    Pour la Liberté et l’Égalité, tu as raison. Mais il y a toujours de l’espoir. Ces valeurs se gagnent. Hommage aux Tunisiens et aux Égyptiens.

    J'aime

    Commentaire par tripak bertju | 2011

  2. Patrick,tu as raison pour la laïcité que j’intégrai de fait dans la fraternité, car la tolérance est un fait de la laïcité. Enfin, c’est comme tout, en théorie. Pour les deux autres valeurs, oui on peut s’en approcher mais on y va doucement, encore quelques millénaires, patience.
    Pour les Tunisiens et Égyptiens, il faut leur souhaiter de ne pas tomber de Charybde en Scylla et de changer uniquement la nature de la dictature.

    J'aime

    Commentaire par RichardB | 2011

  3. Pour les Tunisiens, il y a plus de diplômés qu’en Egypte. J’espère qu’ils seront vigilants. Il est vrai qu’il est difficile de connaitre l’évolution des évènements. Pour les égyptiens, les frères musulmans sont en embuscade. Il est effectivement possible que ce pays passe sous gouvernance religieuse comme en Iran ce qui serait dramatique pour la région et surtout pour Israël. Mais le positif est de constater que le peuple prend son destin en main. Pour la suite, je ne suis pas un adepte des boules de cristal….

    J'aime

    Commentaire par tripak bertju | 2011

  4. Donc, Tunisie 1
    Egypte 2
    Iran 3 ? ça ne me déplairait pas.
    Au prochaine tyran qui parodiera Allwright : « ça me fait de la peine, mais il faut que je m’en aille. »

    J'aime

    Commentaire par Richard | 2011


Postez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s