En Vrac & sans Trac

textes & photos : ©RichardB

A fireman in my appart !

A fireman in my appart !
On sort ce soir ? Non, trop fatigués de nos longues marches, nous avions décidé de passer la soirée dans l’appartement pour préserver nos forces. Une sage décision de routards. Ben oui, mais le destin ne l’a pas voulu ainsi. Une sirène stridente et quelques gyrophares plus tard, nous voici au balcon pour dominer de notre cinquième étage un magnifique camion rouge qui déploie hommes et matériel, dont une échelle qui monte… vers nous. Puis, soudain, tout à coup… un coup à la porte d’entrée pour, du coup, nous inviter à… sortir pour la soirée. Les feux – présumés – d’appartement sont traités de façon magistrale par les pompiers new-yorkais, et avec les moyens. Tenez-vous bien : quatre VL légers, 3 échelles, 2 ambulances et donc une trentaine de héros de la tour infernale qui tambourinent à notre porte et piétinent notre paillasson, Steve Mac Queen en tête, certainement car ce soir on apprend que la majorité des pompiers de NYC sont Irlandais (ou Écossais ?). Mais, bon, rassurons la famille restée en France, le soi-disant feu d’appartement n’était que départ de sinistre dans la laverie du rez-de-chaussée et quelques  malheureux joints en caoutchouc cramés – en parlant de joints, je précise que East-Village est devenu un quartier à la bonne réputation, contrairement à un passé récent où les feux consumaient aussi les êtres humains.
L’aventure s’acheva donc dans la bonne humeur d’une moite nuit new-yorkaise qui nous permit même une sympathique réunion de voisins dans la rue en attendant la fin de la noyade des appartements par des pompiers qui, visiblement, devaient s’ennuyer dans leur caserne vu le zèle qu’ils mirent à leur intervention. Le gérant chinois de la laverie et notre voisine Stacy, tous deux archétypes d’histoire américaine,  s’en souviendront longtemps de ces litres d’eau déversés sur un « cendrier » mal éteint.
De nos envoyés spéciaux à New-York. R&G

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2011 - Posted by | Voyages

2 commentaires »

  1. Noyage et non noyade…….M’enfin…Si nos envoyés spéciaux mettent le feu avec des joints de laverie chinois de marque Mac Queen!!!Où va t-on? Les journaleux à vau l’eau. NON!!!
    Richard, Greg, on se reprend!

    What else????

    J'aime

    Commentaire par La Plume du Cagou | 2011

  2. c pas faux ! mais gros noyage = grosse noyade, au 18 e degré (celui des pompiers de NYC comme du BMP😉

    J'aime

    Commentaire par Richard | 2011


Postez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s